Prévisions optimistes pour la croissance du e-commerce d’ici quatre ans selon Forrester

À l’aube d’une nouvelle ère numérique, il est fascinant de constater à quel point le commerce en ligne continue de transformer le paysage mondial. Selon les dernières prévisions de Forrester, le secteur du e-commerce est promis à une croissance fulgurante au cours des quatre prochaines années. Cet article vous plonge dans les détails de ce rapport, vous offrant un aperçu complet et détaillé de ce que l’avenir réserve au commerce en ligne.

Une croissance impressionnante à l’échelle mondiale

D’après le rapport « Global Retail E-commerce Forecast 2024 to 2028″ de Forrester, les ventes mondiales de détail en ligne devraient passer de 4,4 billions de dollars en 2023 à 6,8 billions de dollars en 2028. Cela représente un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 8,9%. Ces chiffres témoignent d’une confiance renouvelée dans la trajectoire de croissance du commerce en ligne.

États-Unis et Canada : des marchés contrastés

Aux États-Unis, les ventes de détail en ligne devraient atteindre 1,6 billion de dollars d’ici 2028, représentant 28% des ventes au détail totales du pays. Le marché américain, plus mature, surpasse de loin son voisin canadien. En effet, Forrester prévoit que les ventes de détail en ligne au Canada n’atteindront que 83 milliards de dollars en 2028. Ce retard s’explique par une densité de population plus faible, une taille de marché plus réduite et une adoption plus lente par les consommateurs.

La persistance du commerce hors ligne

Malgré la croissance du e-commerce, 76% des ventes au détail mondiales, soit 21,9 billions de dollars, se feront toujours hors ligne en 2028. Aux États-Unis, ce chiffre atteindra 4,2 billions de dollars. Forrester conseille donc aux détaillants d’investir dans des stratégies omnicanal pour offrir une expérience d’achat fluide, que ce soit en ligne ou en magasin.

  E-commerce : des opportunités de croissance en 2023 malgré un contexte économique incertain

Maturité variable du e-commerce à travers le monde

La maturité du e-commerce varie considérablement selon les régions. Les économies avancées comme les États-Unis, le Royaume-Uni et la Corée du Sud sont en tête grâce à une pénétration internet plus élevée et une meilleure littératie numérique. Toutefois, les marchés émergents en Asie-Pacifique, en Europe de l’Est et en Amérique latine rattrapent leur retard, portés par l’adoption croissante des smartphones et du commerce mobile.

Opportunités régionales

Amérique latine : une croissance rapide

Dans les six principaux pays d’Amérique latine (Brésil, Mexique, Argentine, Colombie, Pérou et Chili), les ventes de détail en ligne devraient passer de 109 milliards de dollars en 2023 à 192 milliards de dollars en 2028.

Europe de l’Ouest : une augmentation soutenue

Les pays d’Europe de l’Ouest, incluant l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l’Espagne, la Suède, la Suisse et le Royaume-Uni, devraient voir leurs ventes de détail en ligne passer de 508 milliards de dollars en 2023 à 773 milliards de dollars en 2028. La pénétration du commerce en ligne dans la région augmentera de 15% à 20%, avec le Royaume-Uni en tête, suivi par l’Allemagne, la France, l’Italie et l’Espagne.

Europe de l’Est : un potentiel inexploité

En Europe de l’Est, la pénétration du commerce en ligne est la moitié de celle de l’Europe de l’Ouest. Selon Forrester, les ventes de détail en ligne dans les cinq principaux pays de la région (Russie, Pologne, République tchèque, Roumanie et Hongrie) passeront de 72 milliards de dollars en 2023 à 126 milliards de dollars en 2028, la Russie et la Pologne étant les leaders.

Asie-Pacifique : un géant en croissance

Dans les cinq principaux pays d’Asie-Pacifique (Chine, Corée du Sud, Japon, Inde et Australie), les ventes de détail en ligne devraient augmenter de 2,2 billions de dollars en 2023 à 3,2 billions de dollars en 2028, la Chine étant le leader incontesté. La Chine et la Corée du Sud sont les deux premiers pays au monde en termes de pénétration du e-commerce, avec plus de 40% des ventes de détail en ligne d’ici 2028.

  Marionnaud modernise son site e-commerce pour une expérience omnicanale

Asie du Sud-Est : une région dynamique

Dans six pays d’Asie du Sud-Est (Indonésie, Thaïlande, Viêt Nam, Malaisie, Philippines et Singapour), les ventes de détail en ligne atteindront 193 milliards de dollars en 2028, capturant 17,4% des ventes au détail totales. L’Indonésie mène la région, suivie par la Malaisie et Singapour. Les Philippines et le Viêt Nam afficheront un CAGR de plus de 20% au cours des cinq prochaines années, surpassant les autres pays de la région.

Les moteurs de la croissance du commerce en ligne

La montée en puissance des marketplaces en ligne, du commerce social, des ventes en direct et du commerce direct au consommateur sont autant de facteurs qui accéléreront la croissance des ventes de détail en ligne dans les années à venir. Ces tendances, combinées à une adoption accrue des technologies mobiles et à une connectivité internet améliorée, créeront de nouvelles opportunités pour les entreprises et les consommateurs du monde entier.

Une stratégie omnicanal pour un avenir prospère

Pour capter cette croissance, Forrester conseille aux détaillants d’adopter une stratégie omnicanal. En intégrant les expériences en ligne et hors ligne, les entreprises peuvent offrir une expérience d’achat cohérente qui répond aux attentes des consommateurs modernes. Cela inclut l’optimisation des sites web pour les mobiles, l’intégration des réseaux sociaux dans les parcours d’achat et la mise en place de solutions de livraison et de retour flexibles.

En résumé, les prévisions de Forrester pour la croissance du commerce en ligne sont extrêmement prometteuses. Avec des taux de croissance robustes attendus dans toutes les régions du monde, le e-commerce continue de bouleverser le secteur de la vente au détail. Les entreprises qui sauront s’adapter à ces nouvelles dynamiques et investir dans des stratégies omnicanal seront bien positionnées pour tirer parti de cette évolution. Attachez vos ceintures, car l’avenir du commerce en ligne s’annonce palpitant !

Retour en haut