PolĂ©mique autour des affiches AI-gĂ©nĂ©rĂ©es pour le film ‘Civil War’ d’A24

Les rues de New York infestĂ©es de chars militaires, la Sphere de Las Vegas en dĂ©combres, des hommes armĂ©s marchant vers le Golden Gate Bridge de San Francisco… Les images promotionnelles pour le nouveau film d’Alex Garland, « Civil War », prĂ©sentent un paysage amĂ©ricain dystopique frappant. Mais ces affiches, qui ont dĂ©clenchĂ© un nouveau chapitre dans la controverse dĂ©jĂ  bien vivante autour du film, dissimulent une origine qui soulève les passions : elles ont Ă©tĂ© gĂ©nĂ©rĂ©es par intelligence artificielle (IA).

Des posters qui interrogent le regard

Le 17 avril, A24, distributeur de « Civil War », a dĂ©voilĂ© six posters afin de promouvoir le film, avec chacun une ville amĂ©ricaine diffĂ©rente comme toile de fond d’une guerre. Cependant, il n’a pas fallu longtemps pour que les spectateurs en ligne dĂ©tectent un dĂ©tail inhabituel : les images semblent avoir Ă©tĂ© crĂ©Ă©es par une IA. En effet, des incohĂ©rences flagrantes, comme une voiture dotĂ©e de trois portes sur l’affiche de Miami, ou des Ă©lĂ©ments architecturaux impossibles tels que des fenĂŞtres manquantes ou dĂ©formĂ©es, ont Ă©veillĂ© les soupçons.

L’affiche de Chicago prĂ©sente l’un des faux-pas les plus flagrants, avec une reprĂ©sentation de la rivière Chicago et des tours en forme d’Ă©pis de maĂŻs du complexe d’appartements Marina City. Dans la rĂ©alitĂ©, ces tours se cĂ´toient, mais l’affiche les sĂ©pare, plaçant l’une d’entre elles sur une Ă®le inexistante en plein milieu de la rivière.

Réactions immédiates et passionnées

La rĂ©action Ă  la publication Instagram d’A24 ne s’est pas faite attendre : « C’est nul ! L’IA, c’est nul ! » s’est exclamĂ© un commentateur. Un autre a Ă©crit : « Pour une entreprise qui semble valoriser l’art, utiliser des Ĺ“uvres gĂ©nĂ©rĂ©es par IA pour la publicitĂ© est vraiment dĂ©cevant. »

Une source proche de « Civil War » a confirmĂ© au Hollywood Reporter que les images avaient bien Ă©tĂ© gĂ©nĂ©rĂ©es par IA. « Ce sont des images d’IA inspirĂ©es par le film », ont-ils dĂ©clarĂ©. « Le film entier est un grand ‘et si’ et nous avons donc voulu poursuivre cette rĂ©flexion sur les rĂ©seaux sociaux — des images puissantes de repères iconiques avec ce rĂ©alisme dystopique. »

La controverse AI dans l’industrie cinĂ©matographique

Les affiches de « Civil War » s’inscrivent dans une sĂ©rie de controverses liĂ©es Ă  l’IA dans le cinĂ©ma et la tĂ©lĂ©vision, telles que les images interstitielles gĂ©nĂ©rĂ©es par IA pour « Late Night with the Devil », les affiches d’arrière-plan prĂ©tendument gĂ©nĂ©rĂ©es par IA pour « True Detective: Night Country », et la sĂ©quence de crĂ©dits d’ouverture de « Secret Invasion ». Significativement, les posters de « Civil War » sont des matĂ©riels de marketing et non utilisĂ©s dans le film lui-mĂŞme, ce qui signifie que la dĂ©cision de les crĂ©er ne revenait pas Ă  Garland.

  OpenAI vise une levĂ©e de fonds Ă  hauteur de 100 milliards de dollars minimum

L’utilisation de l’IA dans les mĂ©dias est devenue un sujet brĂ»lant parmi les audiences, en particulier Ă  la suite des grèves de 2023 de la Writers Guild of America (WGA) et de la Screen Actors Guild (SAG), au cours desquelles les deux syndicats ont luttĂ© pour des protections contre l’usage de l’IA susceptible de remplacer leur travail. Les rĂ©actions déçues, voire parfois en colère, face Ă  des cas comme les affiches de « Civil War » tĂ©moignent d’un rejet plus large de la technologie IA dans l’ensemble du film et de la tĂ©lĂ©vision.

Kirsten Dunst dans le viseur de la polémique IA

« Kirsten Dunst in ‘Civil War' », voilĂ  un casting qui aurait dĂ» ĂŞtre un sujet de discussion passionnant pour les fans de cinĂ©ma. Mais aujourd’hui, l’attention est dĂ©tournĂ©e vers les outils utilisĂ©s pour promouvoir la prĂ©sence de stars comme Dunst dans le film, mettant en lumière les tensions qui entourent l’adoption de l’IA dans les processus crĂ©atifs.

L’avenir de l’IA dans le cinĂ©ma

Alors que le dĂ©bat fait rage, il est clair que l’IA dans le cinĂ©ma et la tĂ©lĂ©vision n’est plus une question de « bon » ou de « mauvais », mais plutĂ´t de comment cette technologie peut coexister avec les valeurs artistiques traditionnelles. Les affiches de « Civil War » ne sont pas seulement un cas isolĂ© mais un reflet d’un questionnement plus large sur l’avenir du cinĂ©ma Ă  l’ère numĂ©rique.

Un film anti-guerre dans la tourmente

Alex Garland et Wagner Moura ont cherchĂ© Ă  crĂ©er un film anti-guerre avec « Civil War » ; une ironie poignante si l’on considère que le film est maintenant au cĹ“ur d’une guerre de perceptions entre les artistes et l’IA. Leur vision crĂ©ative pour le film est dĂ©sormais enchevĂŞtrĂ©e dans les dĂ©bats sur l’avenir de la crĂ©ation artistique elle-mĂŞme.

  L'IA et le cloud propulsent Arista vers un avenir prometteur, mais l'exĂ©cution doit ĂŞtre irrĂ©prochable

La polĂ©mique autour des affiches gĂ©nĂ©rĂ©es par IA pour « Civil War » soulève des questions fondamentales sur l’authenticitĂ© et l’originalitĂ© dans l’art et le cinĂ©ma. L’acceptation ou le rejet de l’IA comme outil de crĂ©ation reste un sujet sensible, et la place que l’IA occupera dans notre culture Ă  l’avenir reste incertaine. Ce qui est sĂ»r, c’est que la controverse continuera Ă  alimenter les discussions sur l’intersection entre technologie et crĂ©ativitĂ©, sur le grand Ă©cran comme en dehors.

FAQ

Quelle est la controverse autour des affiches AI-gĂ©nĂ©rĂ©es pour le film « Civil War » d’A24?

La polĂ©mique est nĂ©e suite Ă  la publication d’affiches promotionnelles pour le film « Civil War » d’A24, qui semblaient ĂŞtre gĂ©nĂ©rĂ©es par intelligence artificielle (IA). Des Ă©lĂ©ments graphiques anormaux, comme une voiture Ă  trois portes ou des architectures impossibles, ont Ă©tĂ© remarquĂ©s par les internautes, mettant en doute la qualitĂ© artistique de ces images et soulevant des questions sur l’emploi de l’IA dans la crĂ©ation de contenu pour le cinĂ©ma.

Quelles erreurs spécifiques ont été remarquées dans ces affiches AI-générées?

Des erreurs notables comprennent la prĂ©sence d’une voiture avec trois portes sur l’affiche reprĂ©sentant Miami et des Ă©lĂ©ments architecturaux erronĂ©s ou dĂ©formĂ©s, comme des fenĂŞtres manquantes ou mal formĂ©es. L’affiche de Chicago prĂ©sentait notamment une des cĂ©lèbres tours Marina City placĂ©e sur une Ă®le inexistante au milieu de la rivière Chicago, alors qu’en rĂ©alitĂ©, les tours sont cĂ´te Ă  cĂ´te.

Quelle a été la réaction du public face à ces affiches?

La rĂ©action du public sur les rĂ©seaux sociaux a Ă©tĂ© rapide et majoritairement nĂ©gative, avec des commentaires exprimant la dĂ©ception et le mĂ©contentement face Ă  l’utilisation de l’IA pour produire des Ĺ“uvres artistiques, surtout de la part d’une entreprise comme A24, rĂ©putĂ©e pour valoriser l’art et la crĂ©ation originale.

Les images ont-elles été officiellement reconnues comme étant générées par IA?

Oui, une source proche du film « Civil War » a confirmĂ© au Hollywood Reporter que les images Ă©taient effectivement gĂ©nĂ©rĂ©es par IA, en expliquant que l’objectif Ă©tait de prolonger sur les rĂ©seaux sociaux le concept du film qui est un grand « et si », en proposant des images puissantes de lieux emblĂ©matiques dans un rĂ©alisme dystopique.

  PrĂ©visions pour l'intelligence artificielle en 2024 : les tendances Ă  surveiller

Quel est le contexte plus large de l’utilisation de l’IA dans le secteur du cinĂ©ma et de la tĂ©lĂ©vision?

L’utilisation de l’IA dans les mĂ©dias est devenue un sujet controversĂ©, surtout après les grèves de la Writers Guild of America (WGA) et de la Screen Actors Guild (SAG) en 2023. Ces organisations ont luttĂ© pour obtenir des protections contre le remplacement de leur travail par l’IA. Les rĂ©actions déçues et souvent en colère face Ă  des cas comme les affiches de « Civil War » reflètent un rejet plus large de la technologie IA dans l’industrie du film et de la tĂ©lĂ©vision.

Retour en haut