Les utilisateurs europĂ©ens de Facebook ont jusqu’au 26 juin pour refuser l’entraĂ®nement de l’IA

Une nouvelle ère pour la protection des données en Europe

Bienvenue dans cette ère numĂ©rique complexe oĂą la protection de vos donnĂ©es personnelles est devenue un enjeu majeur. L’actualitĂ© rĂ©cente nous plonge au cĹ“ur d’une polĂ©mique entre Meta (la maison-mère de Facebook et Instagram) et le Centre EuropĂ©en pour les Droits NumĂ©riques (Noyb). En effet, Meta projette d’utiliser les donnĂ©es de ses utilisateurs europĂ©ens pour entraĂ®ner ses nouvelles technologies d’intelligence artificielle (IA). Cependant, vous avez jusqu’au 26 juin pour dĂ©cider si vous souhaitez ou non participer Ă  cette collecte de donnĂ©es.

Cet article vous offrira un panorama dĂ©taillĂ© de la situation, de ce que cela implique pour vous en tant qu’utilisateur et des actions entreprises par Noyb pour stopper ce projet.

La plainte de Noyb et ses répercussions

Noyb a dĂ©posĂ© des plaintes dans 11 pays europĂ©ens afin de bloquer le projet de Meta de commencer l’entraĂ®nement de ses nouvelles technologies d’IA sur les publications et photos personnelles des utilisateurs de l’Union europĂ©enne sur Facebook et Instagram. Ces plaintes visent Ă  protĂ©ger les utilisateurs contre ce que Noyb dĂ©crit comme une collecte de donnĂ©es excessive et non autorisĂ©e.

Un projet de collecte de données étendu

Selon Meta, les donnĂ©es d’entraĂ®nement de l’IA seront Ă©galement collectĂ©es Ă  partir de sources tierces, de l’utilisation des fonctionnalitĂ©s gĂ©nĂ©ratives de l’IA de Meta et des interactions avec les pages. De plus, Meta prĂ©voit de recueillir des informations sur les personnes qui ne sont pas inscrites sur Facebook ou Instagram mais qui apparaissent dans les publications ou les photos des utilisateurs. La seule exception Ă  cette collecte concerne les messages privĂ©s envoyĂ©s entre « amis et famille », qui ne seront pas traitĂ©s. Toutefois, les messages privĂ©s envoyĂ©s aux entreprises et Ă  Meta eux-mĂŞmes sont concernĂ©s, et les donnĂ©es collectĂ©es pour l’entraĂ®nement de l’IA peuvent ĂŞtre partagĂ©es avec des tiers.

  L’ère de ChatGPT 4 : L’intelligence artificielle qui rĂ©volutionne la crĂ©ation de contenu

Des données personnelles collectées depuis 2007

Noyb a dĂ©clarĂ© que la nouvelle politique de confidentialitĂ© de Meta permet Ă  l’entreprise d’utiliser toutes les donnĂ©es publiques et non publiques collectĂ©es depuis 2007 Ă  des fins d’entraĂ®nement pour toute technologie d’intelligence artificielle, actuelle ou future, et ce, sans dĂ©finition prĂ©cise. Une fois que vos donnĂ©es sont dans le système, il semble qu’il n’existe aucune option pour les retirer, selon Noyb.

Meta a donnĂ© aux utilisateurs de l’UE jusqu’au 26 juin pour refuser ce traitement de donnĂ©es. Après cette date, il ne sera plus possible de revenir en arrière, et les donnĂ©es personnelles ne pourront plus ĂŞtre supprimĂ©es des modèles d’IA de Meta.

Les inquiétudes de Noyb et la réponse de Meta

Noyb a demandĂ© aux autoritĂ©s de protection des donnĂ©es de l’UE d’intervenir de toute urgence. Ils estiment que plus de 400 millions d’utilisateurs europĂ©ens pourraient ĂŞtre affectĂ©s et craignent que de nombreux utilisateurs ayant abandonnĂ© leurs comptes ne soient pas conscients que leurs donnĂ©es seront traitĂ©es Ă  cette fin. De plus, Noyb a accusĂ© Meta de compliquer intentionnellement le processus de refus en utilisant des « modèles obscurs » pour s’assurer que le moins d’utilisateurs possibles bloquent ce traitement de donnĂ©es.

Meta, de son cĂ´tĂ©, affirme que les donnĂ©es d’entraĂ®nement sont conservĂ©es aussi longtemps que nĂ©cessaire pour garantir le bon fonctionnement, la sĂ©curitĂ© et l’efficacitĂ© de leurs modèles d’IA. L’entreprise peut Ă©galement conserver ces donnĂ©es pour protĂ©ger ses intĂ©rĂŞts ou ceux des autres, ou pour se conformer Ă  des obligations lĂ©gales.

Pourquoi Meta veut les donnĂ©es des utilisateurs de l’UE

Meta soutient que la collecte de donnĂ©es personnelles est nĂ©cessaire pour entraĂ®ner des services d’IA qui reflètent les « cultures et langues diverses des communautĂ©s europĂ©ennes qui les utiliseront ». Participer Ă  cette collecte aidera Meta Ă  fournir et Ă  perfectionner des technologies d’intelligence artificielle dans ses produits, permettant la crĂ©ation de contenus tels que des textes, des audios, des images et des vidĂ©os, en comprenant et en reconnaissant votre utilisation des contenus dans les fonctionnalitĂ©s.

  Les fintechs rĂ©inventent la gestion des notes de frais grâce Ă  l'IA

Des fonctionnalités innovantes en préparation

Cela inclut des fonctionnalitĂ©s qui ne sont pas encore disponibles en Europe, comme la possibilitĂ© de crĂ©er des autocollants personnalisĂ©s pour les discussions et les stories, ainsi que Meta AI, un assistant virtuel capable de rĂ©pondre Ă  des questions, de gĂ©nĂ©rer des images et bien plus encore dans la famille d’applications de Meta et sur des appareils.

Cette initiative semble faire partie de l’effort de l’entreprise de rĂ©seaux sociaux pour attirer les jeunes utilisateurs. Tom Alison, le responsable de Facebook, a dĂ©crit « l’avenir de Facebook » comme Ă©tant axĂ© sur le dĂ©veloppement de la « meilleure technologie de recommandation au monde » et sur la crĂ©ation d’une des meilleures collections mondiales de modèles ouverts, d’outils et de ressources pour l’IA gĂ©nĂ©rative.

La situation actuelle soulève des questions cruciales sur la protection de la vie privĂ©e et la manière dont les entreprises technologiques utilisent les donnĂ©es personnelles. Vous avez jusqu’au 26 juin pour prendre une dĂ©cision Ă©clairĂ©e sur la manière dont vos donnĂ©es seront utilisĂ©es. Il est essentiel d’ĂŞtre conscient des implications de cette collecte de donnĂ©es, des actions entreprises par Noyb et de la rĂ©ponse de Meta.

En fin de compte, la transparence et le contrĂ´le sur vos donnĂ©es sont au cĹ“ur de cette discussion. Que vous choisissiez de refuser ou d’accepter cette collecte, l’important est de faire un choix informĂ© et de comprendre l’impact potentiel sur votre vie privĂ©e et sur l’Ă©volution des technologies d’IA.

Prendre une décision éclairée

En suivant de près cette affaire, vous vous assurez de rester maĂ®tre de vos donnĂ©es dans un monde de plus en plus dominĂ© par les technologies numĂ©riques et l’intelligence artificielle. Restez informĂ©s, restez prudents, et surtout, prenez soin de vos donnĂ©es.

Retour en haut