Les comiques trouvent l’IA ennuyeuse aprĂšs l’avoir testĂ©e

L’intelligence artificielle peine Ă  faire rire les humoristes

Vous aimez rire ? Nous aussi ! Pourtant, il semble que les grandes intelligences artificielles (IA) comme ChatGPT et Bard ne soient pas prĂȘtes Ă  remplacer nos comiques prĂ©fĂ©rĂ©s. Lors du dernier Edinburgh Festival Fringe en aoĂ»t 2023, des chercheurs de Google DeepMind ont menĂ© une Ă©tude avec vingt comĂ©diens professionnels pour Ă©valuer les capacitĂ©s humoristiques des modĂšles de langage avancĂ©s. Le verdict est sans appel : l’IA manque cruellement de ce petit supplĂ©ment d’Ăąme qui fait tout le sel de la comĂ©die humaine.

Les limites de l’humour gĂ©nĂ©rĂ© par l’IA

La comĂ©die est un art dĂ©licat, reposant sur un mĂ©lange subtil de timing, de ton et de contexte. Les machines peuvent-elles vraiment comprendre et reproduire cela ? Les rĂ©sultats de l’Ă©tude de DeepMind suggĂšrent que ce n’est pas encore le cas. Les participants ont unanimement notĂ© que les blagues gĂ©nĂ©rĂ©es par l’IA manquaient de l’essence humaine qui rend l’humour si particulier et attachant.

Les LLMs (modĂšles de langage massifs) comme ChatGPT et Bard sont incroyablement performants pour gĂ©nĂ©rer des textes cohĂ©rents et pertinents dans de nombreux contextes. Mais quand il s’agit de faire de l’humour, ils montrent leurs limites. En effet, l’humour ne se rĂ©sume pas Ă  une simple juxtaposition de mots amusants ; il s’agit d’une alchimie complexe que l’IA peine Ă  imiter.

Les raisons derriĂšre l’ennui

Pourquoi l’humour de l’IA est-il si souvent ennuyeux ? Plusieurs facteurs entrent en jeu. Tout d’abord, les modĂšles de langage sont entraĂźnĂ©s sur des volumes Ă©normes de texte, sans rĂ©elle comprĂ©hension du contexte ou de la nuance. Ils peuvent gĂ©nĂ©rer des phrases grammaticalement correctes, mais l’humour nĂ©cessite plus que cela. Il demande une comprĂ©hension fine des Ă©motions, des rĂ©fĂ©rences culturelles et des subtilitĂ©s du langage – des Ă©lĂ©ments que les machines ne maĂźtrisent pas encore totalement.

  Des dĂ©couvertes marquantes dans le monde de l'Intelligence Artificielle

Ensuite, l’humour repose beaucoup sur l’imprĂ©vu et la capacitĂ© Ă  surprendre le public. Les IA, quant Ă  elles, sont trĂšs prĂ©visibles. Elles s’appuient sur des algorithmes et des probabilitĂ©s, ce qui peut rendre leurs blagues plates et anticipĂ©es.

L’avis des professionnels

Les comĂ©diens qui ont participĂ© Ă  l’Ă©tude de Google DeepMind ne se sont pas gĂȘnĂ©s pour donner leur avis. Pour eux, l’humour de l’IA manque d’authenticitĂ© et de spontanĂ©itĂ©. « Les blagues Ă©taient souvent trop littĂ©rales, sans cette touche de folie ou d’inattendu qu’on attend de l’humour humain, » a dĂ©clarĂ© l’un des participants. Un autre a renchĂ©ri en disant que les blagues de l’IA Ă©taient « trop prĂ©visibles et manquaient de profondeur. »

Le potentiel de l’IA : une aide, pas un remplaçant

MalgrĂ© ces critiques, il serait injuste de rejeter complĂštement l’humour gĂ©nĂ©rĂ© par l’IA. Bien qu’elle ne puisse pas encore remplacer les comĂ©diens, l’IA peut ĂȘtre un outil prĂ©cieux pour les crĂ©ateurs. Elle peut fournir des idĂ©es, des structures de blagues ou aider Ă  affiner certains aspects des scripts humoristiques. L’IA pourrait devenir une sorte d’assistant, capable de gĂ©nĂ©rer des propositions que les comĂ©diens pourraient ensuite peaufiner et adapter.

L’influence de l’IA dans d’autres domaines

Si l’IA n’est pas encore prĂȘte Ă  conquĂ©rir le monde de la comĂ©die, elle fait des merveilles dans d’autres secteurs, comme les cryptomonnaies. L’utilisation de l’IA pour analyser les tendances du marchĂ© et prĂ©dire les fluctuations des prix est dĂ©jĂ  une rĂ©alitĂ©. Voici un aperçu des prix de quelques principales cryptomonnaies :

  • BTC: $64,328.00 (0.08%)
  • ETH: $3,499.68 (0.31%)
  • DOT: $5.77 (0.49%)
  • BNB: $589.43 (0.62%)
  • SOL: $134.18 (-0.18%)
  • STETH: $3,499.95 (0.41%)
  L'apprentissage par renforcement en IA : concepts et applications avancĂ©es

Et la liste continue avec des variations quotidiennes qui peuvent ĂȘtre suivies grĂące Ă  des algorithmes sophistiquĂ©s et des modĂšles d’IA.

Le rĂŽle de l’IA dans les marchĂ©s financiers

Les modĂšles d’IA analysent en temps rĂ©el des milliards de transactions et des tonnes de donnĂ©es pour aider les investisseurs Ă  prendre des dĂ©cisions Ă©clairĂ©es. Contrairement Ă  l’humour, oĂč les nuances humaines sont cruciales, la finance bĂ©nĂ©ficie de la prĂ©cision et de la rapiditĂ© de l’IA.

Des cryptomonnaies moins connues comme DOGE ou ADA bĂ©nĂ©ficient Ă©galement de l’analyse prĂ©dictive de l’IA pour anticiper les mouvements du marchĂ©. L’IA permet de repĂ©rer des schĂ©mas invisibles Ă  l’Ɠil nu, offrant ainsi un avantage concurrentiel significatif aux traders.

En somme, si vous cherchez Ă  rire, mieux vaut pour l’instant vous tourner vers un bon vieux spectacle en direct plutĂŽt que vers une IA. Les modĂšles de langage ont encore du chemin Ă  parcourir avant de maĂźtriser les subtilitĂ©s de l’humour humain. Cependant, leur potentiel en tant qu’outils d’assistance est indĂ©niable et pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour les crĂ©ateurs de contenu.

La technologie avance Ă  grands pas, et il n’est pas exclu que dans un avenir proche, les IA puissent nous faire rire autant que nos comiques prĂ©fĂ©rĂ©s. En attendant, profitons du talent des humoristes humains et restons curieux des Ă©volutions de l’IA.

Rire, c’est humain

L’humour, avec toutes ses nuances et sa complexitĂ©, reste un domaine oĂč l’humain excelle. Peut-ĂȘtre qu’un jour, l’IA nous fera rire aux Ă©clats, mais pour le moment, elle nous rappelle surtout pourquoi nous aimons tant les comiques en chair et en os. Continuez Ă  suivre vos humoristes prĂ©fĂ©rĂ©s et gardez un Ɠil sur les avancĂ©es de l’IA – qui sait ce que l’avenir nous rĂ©serve ?

  Les rĂ©seaux adverses gĂ©nĂ©ratifs (GAN) : fonctionnement et cas d'usage

Et vous, qu’en pensez-vous ? PrĂȘts Ă  rire des blagues d’une IA ou prĂ©fĂ©rez-vous encore les bons vieux stand-ups ? Le dĂ©bat est ouvert !

Retour en haut